Citation de notre présidente-directrice générale:

"Le Réseau étant un organisme axé sur les besoins de ses membres, nos initiatives reposent sur la collaboration. Chaque initiative ou projet du Réseau atteste de notre engagement ferme à faire participer les membres aux activités, à l’atteinte des objectifs et aux prochaines étapes. Voilà ce que nous appelons notre « modèle d’engagement collaboratif ». C’est l’assurance que nous donnons à nos membres et partenaires que nous nous efforcerons de partager avec eux nos ressources, d’éviter les chevauchements et de défendre les intérêts des patients et des aidants naturels."
Marjorie Morrison, présidente-directrice générale
Marjorie Morrison, présidente-directrice générale

Initiatives 2014-2016

Parties prenantes, adhésion et participation du public
Intégrer la perspective éclairée des patients et des aidants naturels dans tout le continuum de la lutte contre le cancer
Initiative de base du RCLC depuis 2008, le dossier Parties prenantes, adhésion et participation du public s’inscrit dans la continuité du rôle que joue le Réseau pour intégrer la perspective éclairée des patients et des aidants naturels aux projets en cours en vue d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre le cancer. Entre 2014 et 2016, cette initiative s’appuiera sur un ensemble de modules de formation virtuels dans des domaines opérationnels clés :
  1. gestion d’équipes virtuelles.
  2. optimisation des réunions des équipes virtuelles.
  3. élaboration d’accords relatifs au fonctionnement des équipes.
La société canadienne, une société compatissante : les aidants familiaux au canada
Un dialogue éclairé menant à des mesures concrètes dans l’intérêt de tous les Canadiens
Le projet visant les aidants familiaux au Canada intitulé « Pour une action concrète : Les aidants familiaux au Canada » découle de la réunion des parties prenantes tenue en 2013 sur le thème « La société canadienne, une société compatissante » et s’appuie sur une collaboration étroite établie avec les principaux partenaires et parties prenantes. Il s’agit d’une initiative collaborative visant à définir et à mettre en œuvre des recommandations étroitement liées à quatre thèmes :
  1. accroissement de la sensibilisation;
  2. amélioration de l’accès aux ressources;
  3. milieux de travail souples;
  4. amélioration de la compréhension des programmes gouvernementaux.
Un comité directeur national et un groupe consultatif des aidants naturels participeront à l’élaboration des éléments clés de cette initiative et s’emploieront à accélérer la mise en œuvre d’une Stratégie canadienne des aidants naturels.
Mosaiicc (mobilizing opportunities to systematically address issues impacting caregivers of children (créer des occasions de trouver des solutions aux problèmes auxquels sont confrontés les aidants naturels d’enfants)
Tirer parti des partenariats pour inciter les multiples parties prenantes à tous les niveaux à agir
S’appuyant sur l’expérience directe d’aidants naturels qui est ressortie des consultations menées en 2013, « Aidants familiaux et cancer chez les enfants : comprendre les problèmes et les préoccupations des aidants naturels d’enfants », MOSAIICC est un projet témoignant d’une compréhension toujours plus poussée des répercussions financières que constituent pour les familles canadiennes les soins immédiats et de longue durée devant être dispensés à un enfant atteint de cancer. Au cours de la prochaine année, MOSAIICC se propose de faire progresser le travail entrepris dans quatre domaines particuliers:
  1. survie;
  2. accès à l’information et aux ressources;
  3. besoins psychosociaux;
  4. programmes et/ou services.
Imprimer un élan en faveur du changement en accordant la priorité aux parents et aux aidants naturels
Les aidants familiaux de tout le Canada connaissent mieux que quiconque les enjeux ayant une incidence sur leur vie quotidienne. Qu’il s’agisse du fardeau financier que constitue un diagnostic de cancer pour la famille ou du besoin croissant de soutien et d’accès aux ressources dans les collectivités urbaines, rurales et éloignées, les aidants familiaux demandent aux organismes comme le nôtre de prendre la tête du mouvement en faveur de changements mesurables et soutenus. L’heure est au changement. Marjorie Morrison, présidente-directrice générale.
Perspective axée sur la personne : planification préalable des soins
Du dialogue à la pratique
En étroite collaboration avec le Partenariat canadien contre le cancer et la Coalition pour des soins de fin de vie de qualité du Canada, l’initiative de la Perspective axée sur la personne s’appuie sur les ressources et les outils existants pour améliorer la planification préalable des soins dans les collectivités rurales, urbaines et éloignées. En privilégiant une démarche collaborative, le RCLC s’emploiera avec les principales parties prenantes à :
  1. favoriser la mise en œuvre du plan d’action pour des soins de fin de vie de qualité;
  2. accroître la participation des patients et des aidants naturels aux projets et initiatives liés aux soins palliatifs et de fin de vie et à la planification préalable des soins;
  3. proposer aux organismes membres et à leur clientèle respective un modèle de planification préalable des soins.
évaluation des technologies de la santé
En collaboration avec les groupes de défense des droits des patients canadiens
L’initiative d’Évaluation des technologies de la santé découle de la collaboration entre le RCLC et le pan Canadian Oncology Drug Review. Cette initiative vise à combler le besoin se manifestant dans l’ensemble du Canada de créer un navigateur pour l’évaluation des technologies de la santé (ETS) des patients. C’est la « prochaine étape » naturelle au Guide pour les groupes de défense des droits des patients : comment faire profiter le processus d’examen des médicaments dans le cadre du pCODR de la rétroaction des patients et des aidants naturels (’A Guide for Patient Advocacy Groups: How to provide patient and caregiver input for a pCODR drug review), guide conjoint publié à la fin de 2013. Cette initiative servira également de fondement à la participation du RCLC au Congrès mondial sur le cancer de l’Union internationale contre le cancer qui aura lieu à Melbourne, en Australie. Le Réseau présentera un résumé d’affiche électronique (dont les co-auteurs sont James Gowing et Marjorie Morrison) intitulé: « Améliorer les résultats des patients atteints du cancer : Comment l’engagement des patients est systématiquement pris en compte dans l’élaboration d’un système canadien d’ETS » (‘Improving Cancer Patient Outcomes: How Patient Engagement Systematically Informs a Uniquely Canadian HTA System.’)