Message de la présidente-directrice générale et la présidente

“Depuis janvier 2001, le Réseau canadien de lutte contre le cancer a pris beaucoup d’ampleur. En janvier 2012, le Réseau comptait comme membres 28 organismes nationaux représentant de multiples populations et groupes de patients atteints de divers types de cancers. Moins de deux ans plus tard, nous en comptons, répartis dans tous les coins du Canada, près de 90, ce qui représente une augmentation de 218 %.”

Jacquelin (Jackie) Holzman la présidente sortant Réseau canadien de lutte contre le cancer

Marjorie Morrison la présidente-directrice générale Réseau canadien de lutte contre le cancer

Il s’agit d’un véritable tournant pour notre organisme, des partenariats, des liens et des ententes de collaboration multisectoriels se profilant à l’horizon. Au cours de ses 12 années d’existence, le Réseau a joué un rôle de premier plan en veillant que la voix collective des patients et de leur famille ainsi que celle des aidants naturels continuent de se voir accorder une importance prépondérante dans le paysage du cancer.

Notre intention d’examiner les possibilités de synergies et de participer à des projets communs dans le but d’axer toujours davantage notre action sur les besoins de patients et d’aidants naturels éclairés n’a jamais été aussi ferme.

En 2012, et tout au long de 2013, nous nous sommes penchés sur les enjeux fondamentaux ayant une incidence sur l’ensemble de la communauté des patients et des aidants naturels au Canada. Les actions que nous menons, y compris les nombreux projets et initiatives en cours à l’heure actuelle, reflètent les priorités établies par nos membres et témoignent de l’importance de solutions et de mesures concrètes tout au long du continuum du cancer.

En concentrant notre attention sur les enjeux qui importent à nos membres, nous participons avec ardeur comme regroupement à l’accélération de la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre le cancer et nous jouons aussi un rôle de chef de file dans des domaines présentant un intérêt particulier pour la communauté des patients atteints du cancer. En suscitant un dialogue national sur les enjeux chers aux aidants naturels, en favorisant la planification des soins et en engageant une discussion avec les patients et les aidants naturels sur les soins palliatifs et de fin de vie dans les milieux ruraux et éloignés, le Réseau canadien de lutte contre le cancer manifeste sa détermination à appuyer des changements d’envergure dans l’intérêt des Canadiens.

Au nom de tous les Canadiens, le Réseau compte poursuivre ses efforts pour réclamer, à titre de regroupement axé sur les besoins des patients, des changements viables au système de lutte contre le cancer.